comment s'en débarrasser efficacement?

S'il est presque inévitable à l'adolescence, l'acné n'est pas inévitable. Il existe des gestes simples et des traitements efficaces pour limiter leur taille.

Les points noirs, les boutons et les papules sont, pour ceux qui n'ont pas la chance de les couper, les compagnons indésirables de notre adolescence. Et pour s'en débarrasser, certains sont prêts à tout: savonnage intensif, masque anti-imperfection, baume purifiant, gel désinfectant, gommage exfoliant … Cependant, cet arsenal peut s'avérer inutile (voire nocif) car l'acné est difficile à maîtriser apprivoiser une maladie chronique. En plus de suivre certaines recommandations d'hygiène, il existe des traitements, mais ceux-ci ne peuvent que réduire les symptômes et ne sont pas immédiatement efficaces: au moins deux mois sont nécessaires avant que les premiers résultats ne soient visibles. Le Figaro fait l'inventaire avec deux dermatologues.

"De nombreux patients viennent après avoir appliqué des huiles essentielles, il faut éviter cela car cela peut aggraver l'acné"

Pr Brigitte Dréno, chef du service de dermatato-oncologie au CHU de Nantes

En ce qui concerne l'acné, tout le monde n'est pas dans le même bateau. Selon la nature des boutons, la surface de la peau affectée, l'âge du patient, l'impact psychologique de la maladie, le dermatologue doit ajuster le traitement. Mais avant de passer aux médicaments, vous devez suivre des règles d'hygiène simples. "Vous devez nettoyer sans attaquer, avec des produits doux et sans détergents", explique le Dr Marc Perrussel, dermatologue au CHU de Rennes, de. Une ou deux fois par jour suffisent. Et surtout, vous ne devez pas toucher les boutons, car cela provoque des plaies qui peuvent être infectées et causer des cicatrices plus tard. "

Faites également attention au maquillage utilisé. "Avoir de l'acné n'empêche pas le maquillage, mais il faut bannir les poudres qui obstruent les pores et préférer un hydratant teinté", ajoute le Pr Brigitte Dréno, chef du service de dermatologie oncologie au CHU de Nantes. Le spécialiste met également en garde contre une pratique dangereuse en vogue: "J'ai de nombreux patients qui viennent consulter après avoir appliqué des huiles essentielles sur leur visage, il convient de l'éviter car cela peut aggraver l'acné".

»A LIRE AUSSI – Acné: D'où viennent ces boutons rebelles?

Antibiotiques interdits!

Habituellement, ces conseils ne suffisent pas à se débarrasser des boutons. Si moins de la moitié du visage est affectée et que le patient n'a que quelques points noirs et boutons, il s'agit d'une légère acné. Le médecin vous prescrira une crème ou un gel à base de peroxyde de benzoyle ou de rétinoïdes. Le premier est un agent oxydant qui combat la prolifération des bactéries impliquées dans l'acné. Quant aux rétinoïdes, ils empêchent l'obstruction des pores de la peau et accélèrent le processus inflammatoire responsable de l'apparition des papules et des pustules.

Si plus de la moitié du visage est affecté et qu'il est couvert de nombreux boutons, points noirs et quelques nodules, il est appelé une acné modérée à sévère. Dans ce cas, la prescription comprend un traitement topique identique à celui administré en cas d'acné légère. «Nous avions l'habitude de prescrire des antibiotiques, mais nous ne le faisons plus parce que nous avons remarqué que les bactéries développent une résistance à ces molécules», explique le professeur Brigitte Dréno.

»A LIRE AUSSI – Traitements contre l'acné: les nouvelles recommandations

Enfin, en cas d'acné très sévère (boutons rouges recouvrant le visage et présence de boutons encapsulés sous la peau), le patient se voit prescrire de l'isotrétinoïne, l'ingrédient actif du Roaccutane et des médicaments génériques. "Ce médicament traite les formes sévères résistantes aux autres traitements en détruisant la glande sébacée atteinte", explique le Dr Marc Perrussel.

"L'acné peut provoquer une dépression, il est donc important de ne pas laisser cette partie de côté"

Dr. Marc Perrussel, dermatologue au CHU de Rennes

Ce traitement a plusieurs effets secondaires, comme le dessèchement des lèvres (systématiquement) et, plus rarement, des douleurs musculaires. "On soupçonne également que ce traitement provoque des troubles psychiatriques, mais pour l'instant cette relation n'est pas claire: l'acné en elle-même peut provoquer un état dépressif, il est donc important de ne pas laisser cette voie de côté", explique le Dr Perrussel. des observations ont été faites de temps en temps chez les patients, mais les études n'ont pas confirmé ce lien. "Pourtant, l'isotrétinoïne est un traitement très efficace pour traiter l'acné", a ajouté le médecin.

L'acné étant un problème cutané chronique, après l'arrêt du traitement des crises, le patient devra subir un traitement d'entretien pendant plusieurs mois pour maintenir les résultats. Sinon, les boutons reviennent.

»LIRE AUSSI – Acné: pourquoi elle affecte également les adultes

Et la pilule?

Les pilules contraceptives peuvent avoir un effet bénéfique sur l'acné, mais elles ne peuvent jamais être prescrites à une femme dans le seul but de traiter son acné. Si une femme veut tuer deux oiseaux avec une pierre, le lévonorgestrel, une pilule de 2e génération, est le contraceptif indiqué en première ligne.

Dans tous les cas, gardez à l'esprit que l'acné est une maladie transitoire qui dure en moyenne 3 à 4 ans. La plupart des gens disparaissent spontanément entre 18 et 20 ans. Si l'acné persiste ou revient à l'âge adulte – ce qui se produit principalement chez les femmes – d'autres causes doivent être recherchées: stress, nutrition, SPM, hypersensibilité hormonale, maquillage, soleil …

PLUS D'INFORMATIONS MANUEL D'UTILISATION:

»Acné: comment la reconnaissez-vous?

»Acné: quel traitement?

comment s'en débarrasser efficacement?
4.9 (98%) 32 votes