Cosmétiques – Wikipedia

Substances appliquées sur le corps pour changer l'apparence ou l'odeur

Cosmétiques et outils variés

Un acteur se prépare pour une performance sur scène. Le maquillage de scène comprend des produits tels qu'une base et un fond de teint lourds, des ombres à paupières légères conçues pour se démarquer sur la scène, un rouge à lèvres audacieux, un grand eye-liner ailé, beaucoup de contour et des perruques conçues pour ressembler à un personnage.

Marcus Stewart porte un maquillage pour le visage à Oresteia d'Eschyle, adapté par le Stairwell Theatre, 2019

produits de beauté sont des produits utilisés pour améliorer ou modifier l'apparence du visage, l'odeur ou la texture du corps. De nombreux cosmétiques sont conçus pour être utilisés sur le visage et le corps. Ce sont généralement des mélanges de composés chimiques dérivés de sources naturelles (par exemple, l'huile de coco), ou ils peuvent être synthétiques ou artificiels.(1) Les cosmétiques utilisés sur le visage pour améliorer son apparence sont également connus sous le nom de maquillage qui comprend des éléments tels que; rouge à lèvres, mascara, fard à paupières, fond de teint, fard à joues, surligneur, bronzer et bien d'autres produits.

Aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA), qui réglemente les cosmétiques,(2) définit les cosmétiques comme "destinés à être utilisés sur le corps humain pour nettoyer, embellir, promouvoir l'attractivité ou changer son apparence sans affecter la structure ou les fonctions du corps". Cette définition large comprend tout matériau destiné à être utilisé comme ingrédient dans un produit cosmétique. La FDA exclut spécifiquement le savon pur de cette catégorie.(3)

étymologie(éditer)

le mot produits de beauté dérive du grec κοσμητικὴ τέχνη (kosmetikē tekhnē), qui signifie «technique vestimentaire et ornementale», tiré de κοσμητικός (kosmētikos), "qualifiés pour commander ou organiser"(4) et celle de κόσμος (Kosmos), ce qui signifie, entre autres, «ordre» et «ornement».(5)

histoire(éditer)

Les cosmétiques sont utilisés depuis des milliers d'années. L'absence de réglementation de la fabrication et de l'utilisation des cosmétiques a entraîné des effets secondaires négatifs, des déformations, la cécité et même la mort au fil du temps. Les exemples incluent l'utilisation répandue de céruse (plomb blanc), pour couvrir le visage pendant la Renaissance, et la cécité causée par le mascara Lash Lure au début des années 1900.

Les hommes et les femmes égyptiens ont utilisé du maquillage pour améliorer leur apparence. Ils étaient très friands d'eye-liner et de fards à paupières de couleurs sombres, notamment bleu, rouge et noir. Il y a environ 5 000 ans, les hommes et les femmes sumériens antiques ont probablement été les premiers à inventer et à porter du rouge à lèvres.(6) Ils ont brisé des pierres précieuses et les ont utilisées pour décorer les visages, principalement sur les lèvres et autour des yeux.(7) Également vers 3000 avant JC à 1500 avant JC utilisé des femmes dans l'ancien rouge à lèvres de couleur rouge de la civilisation de la vallée de l'Indus sur les lèvres pour la décoration du visage.(8) Les anciens Égyptiens ont extrait le colorant rouge de l'algue fucus, de l'iode 0,01% et de la mannite de brome, mais ce colorant a entraîné de graves maladies. Les rouges à lèvres aux effets chatoyants ont été à l'origine fabriqués avec une substance nacrée trouvée à l'échelle du poisson, qui est encore largement utilisée aujourd'hui.(9) Des reliques millénaires des tombes creusées d'anciens pharaons égyptiens sont découvertes.

Selon une source, les premiers développements majeurs incluent:(1)

Les anciens Grecs utilisaient également des cosmétiques(10)(11) comme le faisaient les anciens Romains. Les cosmétiques sont mentionnés dans l'Ancien Testament, par exemple, dans 2 Rois 9:30, où Jézabel a peint les paupières – vers 840 av. – et dans le livre d'Esther, qui décrit les soins de beauté.

L'un des médicaments chinois traditionnels les plus populaires est le champignon Tremella fuciformis, utilisé comme produit de beauté par les femmes en Chine et au Japon. Le champignon augmenterait la rétention d'humidité dans la peau et empêche la dégradation sénile des micro-vaisseaux sanguins de la peau, réduit les rides et lisse les ridules. D'autres effets du vieillissement proviennent de l'augmentation de la présence de superoxyde démutase dans le cerveau et le foie; C'est une enzyme qui agit comme un puissant antioxydant dans tout le corps, en particulier dans la peau. Tremella fuciformis est également connu en médecine chinoise pour nourrir les poumons.(12)

Au Moyen Âge, il semblait naturel que son visage soit blanchi et ses joues blanchies.(1. 3)

Au cours du XVIe siècle, les caractéristiques personnelles des femmes qui se maquillaient ont créé une demande pour le produit parmi la classe supérieure.(1. 3)

L'utilisation cosmétique a été ridée à de nombreux moments de l'histoire occidentale. Par exemple, la reine Victoria au 19e siècle a déclaré que la composition publique était inappropriée, vulgaire et acceptable uniquement pour l'usage des acteurs.(14)

Beaucoup de femmes au 19e siècle aimaient être considérées comme des femmes fragiles. Elles se comparaient à des fleurs délicates et soulignaient leur délicatesse et leur féminité. Ils visaient toujours à paraître pâles et intéressants. Parfois, les dames utilisaient un petit rouge discret sur leurs joues et utilisaient de la "belladone" pour élargir leurs yeux afin qu'elles se démarquent davantage. Le maquillage était mal vu en général, surtout dans les années 1870, lorsque l'étiquette sociale devenait plus rigide. En particulier, il était interdit aux enseignants et au clergé d'utiliser des produits cosmétiques.

Au 19e siècle, il y a eu un grand nombre d'empoisonnements au plomb dus à la mode du maquillage et de la poudre de plomb rouge et blanc. Cela a entraîné un gonflement et une inflammation des yeux, affaiblissant l'émail des dents et provoquant le noircissement de la peau. Une utilisation intensive était connue pour entraîner la mort. Dans la seconde partie du 19e siècle, cependant, de grands progrès ont été réalisés en chimie à partir des parfums chimiques qui ont permis une production beaucoup plus simple de produits cosmétiques.

Il était socialement acceptable pour les actrices du 19ème siècle de se maquiller, et des beautés célèbres comme Sarah Bernhardt et Lillie Langtry pouvaient être pulvérisées. La plupart des produits cosmétiques disponibles étaient encore chimiquement discutables ou trouvés dans la cuisine parmi les colorants alimentaires, les baies et les betteraves.

Au milieu des années 1900, les cosmétiques étaient largement utilisés par les femmes dans presque toutes les sociétés industrielles du monde. L'industrie cosmétique est devenue une entreprise de plusieurs milliards de dollars au début du 21e siècle.(15)

Pour protester contre la féministe Miss America en 1968, les manifestantes ont jeté symboliquement un certain nombre de produits féminins dans une "poubelle Freedom". Cela comprenait des cosmétiques,(16) qui faisait partie des éléments que les manifestants ont appelés "des instruments de torture féminine"(17) et les accoutrements de ce qu'ils percevaient comme une féminité forcée.

Depuis 2016, la plus grande entreprise de cosmétiques au monde est L'Oréal, fondée par Eugène Schueller en 1909 sous le nom de French Harmless Hair Coloring Company (maintenant détenue par Liliane Bettencourt 26% et Nestlé 28%; les 46% restants sont cotés en bourse). Le marché a été développé aux États-Unis dans les années 1910 par Elizabeth Arden, Helena Rubinstein et Max Factor. Ces sociétés ont été rejointes par Revlon juste avant la Seconde Guerre mondiale et Estée Lauder juste après.

Bien que le maquillage moderne soit traditionnellement utilisé principalement par les femmes, de plus en plus d'hommes utilisent des cosmétiques généralement associés aux femmes pour améliorer ou couvrir leurs propres traits du visage tels que les imperfections, les cernes, etc. Les marques de cosmétiques lancent des produits spécialement conçus pour les hommes et les hommes les utilisent de plus en plus.(18)

Les cosmétiques sont destinés à être utilisés en externe. Ils comprennent, mais sans s'y limiter, les produits en face à face: crèmes de soin, rouges à lèvres, maquillage pour les yeux et le visage, serviettes et lentilles de contact; pour le corps: déodorants, lotions, poudres, parfums, produits pour bébés, huiles de bain, spas, sels de bain et beurres; pour les mains / les ongles: vernis à ongles pour les ongles et les orteils et nettoyant pour les mains; aux cheveux: produits chimiques permanents, colorations capillaires, laque pour les cheveux et gels.

Un sous-ensemble de cosmétiques est appelé "maquillage" et se réfère principalement aux produits contenant des pigments de couleur qui sont destinés à changer l'apparence de l'utilisateur. Les fabricants peuvent distinguer les cosmétiques «décoratifs» des «soins».

Les cosmétiques destinés à être utilisés sur le visage et les yeux sont généralement utilisés avec un pinceau, une éponge de maquillage ou du bout des doigts.

La plupart des cosmétiques se distinguent par la zone du corps destinée à l'application.

  • Rouge à lèvres, brillant à lèvres, crayon à lèvres, pompe à lèvres, baume à lèvres, teinture pour les lèvres, revitalisant pour les lèvres, contour des lèvres, exhausteur de lèvres et poisson pour les lèvres:(2) Les rouges à lèvres sont destinés à ajouter de la couleur et de la texture aux lèvres et viennent souvent dans une large gamme de couleurs, ainsi que des finitions telles que mat, satiné, brillant et brillant. Les taches sur les lèvres ont une base d'eau ou de gel et peuvent contenir de l'alcool pour aider le produit à conserver un aspect mat. Ils saturent temporairement les lèvres avec un colorant. Le produit est généralement étanche et peut être fourni avec une brosse applicatrice, directement à travers l'applicateur, le rouleau ou peut être appliqué avec un doigt. Les brillants à lèvres sont destinés à donner de la brillance aux lèvres et peuvent donner une teinte, tout en étant parfumés ou aromatisés. Les baumes à lèvres sont souvent utilisés pour hydrater, colorer et protéger les lèvres. Certaines marques contiennent un écran solaire. L'utilisation d'un apprêt de produit pour les lèvres comme un baume à lèvres ou un rouge à lèvres peut empêcher les lèvres gercées.
  • L'apprêt est utilisé pour fixer le visage avant d'appliquer le maquillage. Cela crée une autre couche entre la peau pour éviter les boutons et le maquillage qui obstruent les pores. L'apprêt crée un ton lisse sur toute la peau et prolonge la durée du maquillage. L'apprêt est appliqué sur le visage, y compris les yeux, les lèvres et les cils. Ce produit a une texture crémeuse et s'applique uniformément.
  • Le correcteur couvre les imperfections de la peau. Le correcteur est souvent utilisé pour une couverture supplémentaire nécessaire pour couvrir les boutons / brindilles, les cercles sous-oculaires et autres imperfections. Le correcteur est souvent plus épais et plus solide que le fond de teint, offrant une couverture plus durable et plus détaillée ainsi que la création d'un fond de teint frais et propre pour le reste du maquillage. Ce produit illumine la peau et, lorsqu'il est appliqué sous le fond de teint, peut éliminer les taches et la décoloration dues à l'acné.

. Certaines formulations sont destinées à l'œil uniquement ou au visage uniquement. Ce produit peut également être utilisé pour modeler le visage comme le nez, les pommettes et la ligne de la mâchoire pour donner un aspect plus défini au visage global. Si c'est le cas, ajoutez une poudre fixante à un fini mat.

  • Le fond de teint est utilisé pour lisser le visage en couvrant les taches, l'acné, les imperfections ou le teint inégal. Ceux-ci sont vendus en liquide, en crème ou en poudre, ou plus récemment en mousse. Le fond de teint offre une couverture propre, mate, rosée ou complète.(2) Les fonds de fondation sont utilisés avant la fondation pour remplir les pores, créer un aspect rosé ou créer une finition plus lisse. Ils viennent généralement sous forme de crème à utiliser avant la fondation comme base.
  • La poudre pour le visage fixe le fond de teint et le cache-cernes, lui donnant un fini mat tout en masquant les petites imperfections ou taches. Il peut également être utilisé pour cuire le fond de teint afin qu'il reste plus longtemps et crée un fini mat. La poudre pour le visage teintée peut être utilisée seule comme fond de teint léger, de sorte que le visage complet n'a pas l'air aussi dense qu'il le pourrait.
  • Rugueux, blush ou fard à joues est une coloration des joues pour faire ressortir la couleur des joues et rendre les pommettes plus définies. Rouge se présente sous forme de poudre, de crème et de liquide. Différents rouges sont utilisés pour compléter différents tons de peau.(2)
  • Highlight, utilisé pour attirer l'attention sur les points hauts du visage tels que les pommettes, sous les sourcils, le nez, la lèvre supérieure et la clavicule. Ce produit ajoute également une lueur; se présente sous forme liquide, crème et en poudre. Il contient souvent une substance qui donne des reflets. Alternativement, un fond de teint / correcteur plus léger peut être utilisé.
  • Bronzer donne à la peau une certaine couleur et contourne le visage pour une définition plus nette ou crée un look bronzé. Le bronzer est considéré comme ayant un aspect plus naturel et peut être utilisé au quotidien. Bronzer améliore la couleur du visage.(2) Il est disponible en finition mate, semi-mate / satinée ou brillante.
  • Le mascara est utilisé pour assombrir, allonger, épaissir ou attirer l'attention sur les cils. Il est disponible en différentes couleurs. Certains mascaras comportent des taches de paillettes. Il existe de nombreuses formules, y compris des versions étanches pour ceux qui sont sujets aux allergies ou aux larmes soudaines. Il est souvent utilisé après un recourbe-cils et un apprêt à mascara.(2) De nombreux mascaras ont des composants qui aident les cils à apparaître plus longs et plus épais.
  • Le fard à paupières est une poudre / crème pigmentée ou une substance utilisée pour accentuer la zone de l'œil, traditionnellement sur, au-dessus et en dessous des paupières. De nombreuses couleurs peuvent être utilisées simultanément et mélangées pour créer différents effets à l'aide d'un pinceau de fusion. Ceci est classiquement utilisé avec une variété de pinceaux à paupières, bien qu'il ne soit pas rare que d'autres méthodes d'application soient utilisées comme doigts. Cependant, il est important d'avoir les doigts propres car les huiles de votre peau peuvent provoquer de l'acné (19)
  • Le contour des yeux est utilisé pour améliorer et étendre la taille ou la profondeur apparente de l'œil. Par exemple, un eye-liner blanc sur la ligne de flottaison et les coins intérieurs de l'œil rend les yeux plus grands et plus alertes. Il peut se présenter sous la forme d'un crayon, d'un gel ou d'un liquide et peut être trouvé dans presque toutes les couleurs. À l'inverse, les yeux noirs de l'eye-liner semblent plus petits, éclaircissent le visage et attirent l'attention sur les yeux.
  • Les crayons à sourcils, les crèmes, les cires, les gels et les poudres sont utilisés pour colorer, remplir et définir les sourcils.(2) Le "look Instagram" a été populaire ces dernières années, rendant les sourcils plus épais en le remplissant, des angles plus nets et en ajoutant du gel pour le mettre.
  • Le vernis à ongles est utilisé pour colorer les ongles et les ongles.(2) Des versions transparentes et incolores peuvent renforcer les ongles ou être utilisées comme couche de finition ou de base pour protéger l'ongle ou le vernis. Il est disponible en brillant, mat et poudre.
  • Le spray fixant est utilisé comme dernière étape du processus de maquillage. Il garde le maquillage appliqué intact pendant de longues périodes. Un ajout à la pulvérisation consiste à mettre de la poudre, qui peut être pigmentée ou translucide. Ces deux produits prétendent empêcher le maquillage d'absorber la peau ou de fondre.
  • Les faux cils sont utilisés lorsque des cils excessifs sont souhaités. Leur conception de base se compose généralement de cheveux humains, de poils de vison ou de matériaux synthétiques attachés à une fine bande de tissu, appliquée à la colle avec des cils. Les dessins varient en longueur et en couleur. Des strass, des pierres précieuses et même des plumes et de la dentelle apparaissent sur certains faux dessins de cils. Les cils peuvent être achetés dans plusieurs médicaments ou magasins de produits de beauté et peuvent être appliqués avec de la colle à cils. Ces cils ne sont pas permanents et peuvent être facilement enlevés en les retirant doucement avec vos doigts.
  • Le contour est conçu pour donner forme à une zone du visage. L'objectif est d'améliorer la teinte naturelle du visage pour donner l'illusion d'une structure faciale plus définie qui peut être modifiée à votre guise. Des produits de maquillage de couleur peau plus claire sont utilisés pour «  accentuer '' les zones qui veulent attirer l'attention ou être prises dans la lumière, tandis que des nuances plus sombres sont utilisées pour créer une ombre. Ces tons clairs et foncés sont mélangés sur la peau pour créer l'illusion d'une forme de visage plus claire. Il peut être réalisé en utilisant une "palette de contour" – qui peut être de la crème ou de la poudre.

Les cosmétiques peuvent également être décrits par la composition physique du produit. Les cosmétiques peuvent être des émulsions liquides ou crémeuses; poudre, pressée et en vrac; dispersions; et crèmes ou bâtons anhydres.

produits(éditer)

Le nettoyage est une étape standard dans les routines de soins de la peau. Le nettoyage de la peau comprend tout ou partie de ces étapes ou produits cosmétiques:

  • Des nettoyants ou des nettoyants moussants sont utilisés pour éliminer l'excès de saleté, d'huile et de maquillage laissés sur la peau. Différents produits nettoyants ciblent différents types de peau, tels que les nettoyants sans sulfate et les brosses rotatives.(besoin de Source)
  • L'huile nettoyante ou le nettoyant à l'huile est une solution à base d'huile qui émulsionne en douceur les huiles naturelles de la peau. Les systèmes de nettoyage ne sont pas recommandés pour les personnes ayant la peau exposée.
  • Le toner est utilisé après le nettoyage de la peau pour la rafraîchir, en améliorant l'apparence de la couleur de la peau et en éliminant les traces de nettoyant, de masque ou de maquillage, en plus de restaurer le pH naturel de la peau. Ils sont généralement appliqués sur un coton et séchés sur la peau, mais peuvent être pulvérisés sur la peau à partir d'un flacon pulvérisateur. Le toner contient généralement de l'alcool, de l'eau et des extraits de plantes ou d'autres produits chimiques, selon le type de peau, qu'elle soit grasse, sèche ou mixte. Le toner contenant de l'alcool est assez astringent et est généralement destiné aux peaux grasses. La peau sèche ou normale doit être traitée avec des toners sans alcool. La solution d'hamamélis est un toner populaire pour tous les types de peau, mais de nombreux autres produits sont disponibles. De nombreux toners contiennent de l'acide salicylique et / ou du peroxyde de benzoyle.
  • Les masques faciaux sont des traitements appliqués sur la peau puis retirés. Habituellement, ils sont utilisés sur un visage sec et nettoyé, en évitant les yeux et les lèvres.
    • Les masques à base d'argile utilisent de l'argile kaolin ou un sol plus complet pour transporter les huiles essentielles et les produits chimiques sur la peau, et restent généralement jusqu'à ce qu'ils soient complètement secs. Au fur et à mesure que l'argile sèche, elle absorbe l'excès d'huile et de saleté de la surface de la peau et peut aider à éliminer les pores obstrués ou à attirer les comédons à la surface. En raison de la sécheresse, les masques à base d'argile ne doivent être utilisés que sur les peaux grasses.
    • Les masques à peler sont généralement de type gel et contiennent des acides ou des peelings qui aident à exfolier la peau, ainsi que d'autres ingrédients pour hydrater, contrer les rides ou traiter le teint inégal. On les laisse sécher puis on les décolle doucement. Ils doivent être évités par les personnes à la peau sèche ou sensible, car ils ont tendance à être très secs.
    • Les masques en feuilles sont un produit relativement nouveau qui devient extrêmement populaire en Asie. Les masques en feuille sont constitués d'une fine plaque de coton ou de fibre avec des trous découpés pour les yeux et les lèvres et coupés pour épouser les contours du visage, après quoi les sérums et les traitements de la peau sont brossés en une fine couche; les feuilles peuvent être trempées dans le traitement. Les masques sont disponibles pour s'adapter à presque tous les types de peau et à toutes les affections cutanées. Les masques en feuille sont plus rapides, moins salissants et ne nécessitent aucune connaissance ou équipement spécial pour être utilisés avec d'autres types de masques faciaux, mais ils peuvent être difficiles à trouver et à acheter en dehors de l'Asie.
  • Les exfoliants sont des produits qui aident à éliminer les cellules sèches et mortes de la peau pour améliorer l'apparence de la peau. Ceci est réalisé soit en utilisant des acides doux ou d'autres produits chimiques pour détacher les vieilles cellules de la peau, soit des substances abrasives pour les éliminer physiquement. L'exfoliation peut lisser les taches sur la peau rugueuse, améliorer la circulation cutanée, éliminer les pores obstrués pour contrer les boutons et améliorer l'apparence et la guérison des cicatrices.
    • Les exfoliants chimiques peuvent inclure l'acide citrique (des agrumes), l'acide acétique (du vinaigre), l'acide malique (des fruits), l'acide glycolique, l'acide lactique ou l'acide salicylique. Ils peuvent être des liquides ou des gels et peuvent contenir un abrasif pour éliminer les anciennes cellules cutanées par la suite.

Les exfoliants abrasifs comprennent les gels, les crèmes ou les crèmes ainsi que les articles physiques. Les luffa, les chiffons en microfibre, les éponges naturelles ou les brosses peuvent être utilisés pour exfolier la peau, simplement en les frottant sur le visage dans un mouvement circulaire. Les gels, les crèmes ou les crèmes peuvent contenir un acide pour encourager les cellules mortes de la peau à se desserrer et un abrasif comme les microbilles, le sel de mer et le sucre, la coque d'arachide, le son de riz ou les grains d'abricot broyés pour éliminer les cellules mortes de la peau. Les gommages au sel et au sucre ont tendance à être les plus durs, tandis que les gommages contenant des perles ou du son de riz sont généralement très doux.

  • Les hydratants sont des crèmes ou des crèmes qui hydratent la peau et l'aident à conserver son hydratation. Ils peuvent contenir des huiles essentielles, des extraits de plantes ou des produits chimiques pour aider à contrôler l'huile ou réduire l'irritation. Les crèmes de nuit sont généralement plus hydratantes que les crèmes de jour, mais peuvent être trop épaisses ou lourdes à porter pendant la journée, d'où leur nom. La crème hydratante colorée contient une petite quantité de fond de teint, ce qui peut fournir une couverture facile pour les petites imperfections ou même les tons de peau. Ils sont généralement utilisés avec le bout des doigts ou un coton sur tout le visage, en évitant les lèvres et la zone autour des yeux. Les yeux nécessitent un type de crème hydratante différent du reste du visage. La peau autour des yeux est extrêmement fine et sensible, et est souvent la première zone à montrer des signes de vieillissement. Les crèmes pour les yeux sont généralement des crèmes ou des gels très légers et sont généralement très douces; Certains peuvent contenir des ingrédients tels que la caféine ou la vitamine K pour réduire les poches et les cernes sous les yeux. Des crèmes ou des gels pour les yeux doivent être appliqués sur tout le contour des yeux avec un doigt en tapotant. Trouver une crème hydratante avec SPF est bénéfique pour prévenir le vieillissement et les rides.

brosses(éditer)

Un pinceau de maquillage est utilisé pour appliquer le maquillage sur le visage. Il existe deux types de pinceaux de maquillage: synthétique et naturel. Les brosses synthétiques sont idéales pour les produits en crème, tandis que les brosses naturelles sont idéales pour les produits en poudre.(20) L'utilisation d'un pinceau approprié pour appliquer un produit spécifique permet au produit de se fondre uniformément et uniformément dans la peau.

  • Un pinceau de fond de teint est généralement un pinceau dense qui répartit uniformément le produit tout en lissant le visage. Cette brosse est mieux utilisée pour une couverture complète.
  • Une brosse anti-cernes a une petite pointe effilée qui permet une correction précise des taches comme les taches ou la décoloration.
  • Une brosse en pointillé a des brosses synthétiques douces qui donnent un effet brossé à l'air. Cette brosse est mieux utilisée pour obtenir une couverture légère à moyenne.
  • Un pinceau blush est disponible dans toutes les formes et tailles et est utilisé pour appliquer le fard à joues, de sorte que le fard à joues semble naturel tout en lui donnant une couleur.
  • Un pinceau à poudre a tendance à être grand et aéré pour une application rapide et facile de poudre à poussière sur tout le visage. La poudre donne l'apparence d'un effet mat.
  • Un fard à joues en bronze, qui peut également servir de pinceau contour, est un pinceau coudé qui fournit des dimensions faciales et des illusions en permettant au maquillage d'être placé à la place de la structure osseuse. Cette brosse peut également être utilisée pour donner aux pommettes, au nez et au menton une illusion brillante.
  • Une brosse à brosse haute, également connue sous le nom de brosse en éventail, a des poils qui sont généralement étalés et utilisés pour appliquer là où le soleil frappera naturellement.
  • Un pinceau pour fard à paupières est un pinceau dense qui permet d'envelopper les ombres sur la paupière.
  • Un pinceau fard à paupières est utilisé pour estomper toutes les lignes dures que vous pourriez avoir du fard à paupières et peut adoucir l'apparence du fard à paupières.
  • Une brosse eyeliner est effilée avec une pointe extra fine utilisée pour les eye-liners en gel qui permettent une précision pour aligner les yeux.
  • Un spoolie est utilisé pour brosser les sourcils et peut également être utilisé comme un bâton de mascara.
  • Un pinceau à lèvres est petit pour assurer la précision et est utilisé pour appliquer uniformément le rouge à lèvres sur les lèvres.
  • Une brosse à sourcils est effilée et oblique par le haut, ce qui tend à définir les sourcils et à remplir les espaces vides entre les sourcils, pour leur donner un aspect plus complet et plus dense.

Autres produits(éditer)

Il existe deux catégories de produits de soins personnels. La loi fédérale sur les aliments, les médicaments et les cosmétiques définit les cosmétiques comme des produits conçus pour nettoyer ou embellir (par exemple, les shampooings et les rouges à lèvres). Il existe une catégorie distincte pour les médicaments, qui sont destinés à diagnostiquer, guérir, guérir, traiter ou prévenir les maladies, ou à affecter la structure ou la fonction du corps (comme les écrans solaires et l'acné). Certains produits, tels que les écrans solaires hydratants et les shampooings antipelliculaires, sont réglementés dans les deux catégories.(21)(22) En plus des pinceaux, une éponge de maquillage est un applicateur populaire. Les éponges de maquillage peuvent être utilisées pour appliquer le fond de teint, mélanger le correcteur et appliquer la poudre ou le surligneur. La marque d'éponge de maquillage la plus populaire est Beauty Blender.

ingrédients(éditer)

Une variété de composés organiques et de composés inorganiques comprennent généralement les cosmétiques. Les composés organiques typiques sont les huiles et graisses naturelles modifiées ainsi que divers agents dérivés de la pétrochimie. Les composés inorganiques sont des minéraux transformés tels que les oxydes de fer, le talc et l'oxyde de zinc. Les oxydes de zinc et de fer sont classés comme pigments, c'est-à-dire les colorants qui n'ont aucune solubilité dans les solvants.

naturel(éditer)

Les produits biologiques faits à la main et certifiés deviennent de plus en plus courants, car certains produits chimiques contenus dans certains produits de soin peuvent être nocifs s'ils sont absorbés par la peau. Les produits qui sont déclarés biologiques aux États-Unis doivent être certifiés «USDA Organic».(23)

minéral(éditer)

Le terme «maquillage minéral» s'applique à une catégorie de maquillage pour le visage, y compris le fond de teint, le fard à paupières, le fard à joues et la poudre bronzante, à base de poudre minérale sèche et lâche. Ces poudres sont souvent mélangées à des émulsions huile-eau. Les rouges à lèvres, les fonds de teint liquides et autres cosmétiques liquides, ainsi que le maquillage compressé comme les ombres à paupières et les rougeurs dans les compresses, sont souvent appelés maquillage minéral s'ils ont les mêmes ingrédients primaires que le maquillage minéral sec. Cependant, le maquillage liquide doit contenir des conservateurs et le maquillage compressé doit contenir des liants, contrairement au maquillage minéral sec. Le maquillage minéral ne contient généralement pas de parfums synthétiques, de conservateurs, de parabènes, d'huile minérale et de colorants chimiques. Pour cette raison, les dermatologues peuvent considérer le maquillage minéral comme plus doux pour la peau que le maquillage contenant ces ingrédients.(24) Certains minéraux sont nacrés ou nacrés, donnant à la peau un aspect brillant ou brillant. Un exemple est l'oxychlorure de bismuth.(1) Il existe différentes marques de maquillage à base de minéraux, notamment: Minerals Only, Tarte, Bobbi Brown et Stila.

Minéraux poreux(éditer)

Les minéraux poreux sont une sous-catégorie d'ingrédients de maquillage minéraux où la porosité des particules minérales permet une capacité d'absorption extraordinaire par rapport aux matériaux minéraux non poreux. Cette fonction améliore le contrôle du sébum, l'effet matifiant longue durée ou fournit une texture mate lorsqu'elle est utilisée dans le maquillage. Les minéraux poreux peuvent également servir de supports et absorber une large gamme de substances dans le réseau poreux.

Avantages du maquillage à base de minéraux(éditer)

Bien que certains ingrédients cosmétiques puissent être source de préoccupation, certains sont considérés comme bénéfiques. Le dioxyde de titane, présent dans les écrans solaires, et l'oxyde de zinc ont des propriétés anti-inflammatoires.(25) De nombreux produits de maquillage à base de minéraux créent une barrière entre la peau et l'extérieur des éléments, lui permettant de fournir une certaine protection contre le soleil et ses effets nocifs potentiels.(26)

Le maquillage minéral n'est pas confirmé (tant qu'il ne contient pas de talc) et offre une légère protection solaire (due au dioxyde de titane et à l'oxyde de zinc).(besoin de Source)

Parce qu'ils ne contiennent pas d'ingrédients liquides, le maquillage minéral a une longue durée de vie.

Emballage cosmétique(éditer)

Le terme emballage cosmétique est utilisé pour l'emballage primaire et l'emballage secondaire de produits cosmétiques.(besoin de Source)

L'emballage primaire, également appelé contenant cosmétique, abrite le produit cosmétique. Il est en contact direct avec le produit cosmétique. L'emballage secondaire est l'emballage extérieur d'un ou de plusieurs récipients cosmétiques. Une différence importante entre l'emballage primaire et secondaire est que toutes les informations nécessaires pour clarifier la sécurité du produit doivent figurer sur l'emballage primaire. Sinon, la plupart des informations requises ne peuvent être affichées que sur l'emballage secondaire.(27)

L'emballage cosmétique est normalisé selon la norme ISO 22715, définie par l'Organisation internationale de normalisation(besoin de Source)(28) et réglementé par des réglementations nationales ou régionales telles que celles émises par l'UE ou la FDA. Les commerçants et fabricants de produits cosmétiques doivent se conformer à cette réglementation afin de pouvoir commercialiser leurs produits cosmétiques dans les juridictions correspondantes.(besoin de Source)

industrie(éditer)

La production de cosmétiques est dominée par un petit nombre de sociétés multinationales nées au début des années 1900, mais la distribution et la vente de cosmétiques sont réparties entre un large éventail d'entreprises. Les plus grandes sociétés de cosmétiques au monde sont L'Oréal, Procter & Gamble, Unilever, Shiseido et Estée Lauder.(29) En 2005, le volume du marché de l'industrie cosmétique aux États-Unis, en Europe et au Japon était d'environ 70 milliards d'euros par an.(1) En Allemagne, l'industrie cosmétique a généré 12,6 milliards d'euros de ventes au détail en 2008,(30) faisant de l'industrie cosmétique allemande la troisième plus grande au monde, après le Japon et les États-Unis. Les exportations allemandes de cosmétiques ont atteint 5,8 milliards d'euros en 2008, tandis que les importations de cosmétiques ont totalisé 3 milliards d'euros.(30)

L'industrie mondiale des cosmétiques et des parfums génère actuellement un chiffre d'affaires annuel estimé à 170 milliards de dollars (selon Eurostaf – mai 2007). Selon une étude du rapport Zion 2017, l'industrie mondiale des cosmétiques vaut 532 milliards de dollars, en dollars américains.(31) L'Europe est le premier marché et représente environ 63 milliards d'euros, tandis que les ventes en France ont atteint 6,5 milliards d'euros en 2006, selon la FIPAR (Fédération des Industries de la Parfumerie).(32)(source non fiable?) La France est un autre pays où l'industrie cosmétique joue un rôle important, tant au niveau national qu'international. Selon les données de 2008, l'industrie cosmétique n'a cessé de croître en France pendant 40 années consécutives. En 2006, ce secteur industriel a atteint un niveau record de 6,5 milliards d'euros. Les marques de cosmétiques célèbres produites en France incluent Vichy, Yves Saint Laurent, Yves Rocher et bien d'autres.

L'industrie cosmétique italienne est également un acteur important sur le marché européen des cosmétiques. Bien que l'industrie cosmétique en Italie ne soit pas aussi importante que dans d'autres pays européens, elle était estimée à 9 milliards d'euros en 2007.(besoin de Source) L'industrie cosmétique italienne est dominée par les produits capillaires et corporels et non par le maquillage comme dans de nombreux autres pays européens. En Italie, les produits capillaires et corporels représentent environ 30% du marché cosmétique. Cependant, le maquillage et les soins du visage sont les produits cosmétiques les plus couramment exportés aux États-Unis.

Selon Euromonitor International, le marché des cosmétiques en Chine devrait atteindre 7,4 milliards de dollars en 2021, contre 4,3 milliards de dollars en 2016. Cette augmentation est due aux médias sociaux et à l'évolution des attitudes des personnes âgées de 18 à 30 ans.(33)

En raison de la popularité des cosmétiques, en particulier des parfums et des parfums, de nombreux designers qui ne sont pas nécessairement impliqués dans l'industrie cosmétique sont venus avec des parfums portant leur nom. De plus, certains acteurs et chanteurs (comme Céline Dion) ont leur propre ligne de parfum. Designer parfymer er, som alle andre designerprodukter, den dyreste i bransjen ettersom forbrukeren betaler for produktet og merkevaren. Berømte italienske dufter produseres av Giorgio Armani, Dolce & Gabbana og andre.

Procter & Gamble, som selger CoverGirl og Dolce & Gabbana-sminke, finansierte en studie(34) å konkludere med at sminke får kvinner til å virke mer kompetente.(35) På grunn av finansieringskilden stilles spørsmålstegn ved kvaliteten på denne Boston University-studien.

Kosmetikkprodukter kan selges i skjønnhetsbutikker, varehus og stormarkeder, apotek, forskjellige butikker, dagligvarebutikker, skjønnhetsforsyninger og mange andre formater, og i lignende typer nettbutikker eller online tilstedeværelse av disse typer fysiske butikker.

Kontrovers(éditer)

During the 20th century, the popularity of cosmetics increased rapidly.(36) Cosmetics are used by girls at increasingly young ages, especially in the United States. Because of the fast-decreasing age of makeup users, many companies, from high-street brands like Rimmel to higher-end products like Estee Lauder, cater to this expanding market by introducing flavored lipsticks and glosses, cosmetics packaged in glittery and sparkly packaging, and marketing and advertising using young models.(37) The social consequences of younger and younger cosmetics use has had much attention in the media over the last few years.

Criticism of cosmetics has come from a wide variety of sources including some feminists,(38) religious groups, animal rights activists, authors, and public interest groups. It has also faced criticism from men, some of whom describe it as a form of deception or fakeup.(39)

Safety(éditer)

In the United States: "Under the law, cosmetic products and ingredients do not need FDA premarket approval."(40) The EU and other regulatory agencies around the world have more stringent regulations.(41) The FDA does not have to approve or review cosmetics, or what goes in them, before they are sold to the consumers. The FDA only regulates against some colors that can be used in the cosmetics and hair dyes. The cosmetic companies do not have to report any injuries from the products; they also only have voluntary recalls of products.(2)

There has been a marketing trend towards the sale of cosmetics lacking controversial ingredients, especially those derived from petroleum, sodium lauryl sulfate (SLS), and parabens.(42)

Formaldehyde is no longer used in cosmetics but has been replaced by formaldehyde releasers. Formaldehyde is dangerous to human health.(43)(44) In 2011, the US National Toxicology Program described formaldehyde as "known to be a human carcinogen".(45)(46)(47)

The danger of formaldehyde is a major reason for the development of formaldehyde releasers which release formaldehyde slowly at lower levels.(48)

Numerous reports have raised concern over the safety of a few surfactants, including 2-butoxyethanol. In some individuals, SLS may cause a number of skin problems, including dermatitis. Additionally, some individuals have had an emergence of vitiliago after using cosmetics containing the ingredient rhododendrol.(49)(50)(51)(52)(53)(54)

Parabens can cause skin irritation and contact dermatitis in individuals with paraben allergies, a small percentage of the general population.(55) Animal experiments have shown that parabens have a weak estrogenic activity, acting as xenoestrogens.(56)

Perfumes are widely used in consumer products. Studies concluded from patch testing show fragrances contain some ingredients which may cause allergic reactions.(57)

Balsam of Peru was the main recommended marker for perfume allergy before 1977, which is still advised. The presence of Balsam of Peru in a cosmetic will be denoted by the INCI term Myroxylon pereirae.(58)(59) In some instances, Balsam of Peru is listed on the ingredient label of a product by one of its various names, but it may not be required to be listed by its name by mandatory labeling conventions (in fragrances, for example, it may simply be covered by an ingredient listing of "fragrance").(59)(60)(61)(62)

Some cosmetics companies have made pseudo-scientific claims about their products which are misleading or unsupported by scientific evidence.(63)(64)

Animal testing(éditer)

As of 2009, more than 25 million animals in the United States are used in some type of cosmetic testing.(65) Such tests have involved general toxicity, eye and skin irritants, phototoxicity (toxicity triggered by ultraviolet light), and mutagenicity.(66) Due to the ethical concerns around animal testing, some nations have legislated against animal testing for cosmetics. According to the Humane Society of the United States, there are nearly 50 non-animal tests that have been validated for use, with many more in development, that may replace animal testing and are potentially more efficacious.(67) In the United States, mice, rats, rabbits, and cats are the most used animals for testing.(68) In 2018, California banned the sale of animal tested cosmetics.(69)

Cosmetics testing is banned in the Netherlands, India, Norway, Israel, New Zealand, Belgium, and the UK, and in 2002, the European Union agreed to phase in a near-total ban on the sale of animal-tested cosmetics throughout the EU from 2009, and to ban all cosmetics-related animal testing.(70) In December 2009, the European Parliament and Council passed the EC Regulation 1223/2009 on cosmetics, a bill to regulate the cosmetic industry in the EU.(71) EC Regulation 1223/2009 took effect on July 11, 2013.(71) In March 2013, the EU banned the import and sale of cosmetics containing ingredients tested on animals.(72) China required animal testing on cosmetic products until 2014, when they waived animal testing requirements for domestically produced products.(73) In 2019, China approved nine non-animal testing methods, and announced that by 2020 laws making animal testing compulsory would be lifted.(74)

In June 2017, legislation was proposed in Australia to end animal testing in the cosmetics industry.(75) In March 2019, the Australian Senate passed a bill banning the use of data from animal testing in the cosmetic industry after July 1, 2020.(76)

Legislation(éditer)

Europe(éditer)

In the European Union, the manufacture, labelling, and supply of cosmetics and personal care products are regulated by Regulation EC 1223/2009.(77) It applies to all the countries of the EU as well as Iceland, Norway, and Switzerland. This regulation applies to single-person companies making or importing just one product as well as to large multinationals. Manufacturers and importers of cosmetic products must comply with the applicable regulations in order to sell their products in the EU. In this industry, it is common fall back on a suitably qualified person, such as an independent third party inspection and testing company, to verify the cosmetics’ compliance with the requirements of applicable cosmetic regulations and other relevant legislation, including REACH, GMP, hazardous substances, etc.(78)

In the European Union, the circulation of cosmetic products and their safety has been a subject of legislation since 1976. One of the newest improvement of the regulation concerning cosmetic industry is a result of the ban animal testing. Testing cosmetic products on animals has been illegal in the European Union since September 2004, and testing the separate ingredients of such products on animals is also prohibited by law, since March 2009 for some endpoints and full since 2013.(79)

Cosmetic regulations in Europe are often updated to follow the trends of innovations and new technologies while ensuring product safety. For instance, all annexes of the Regulation 1223/2009 were aimed to address potential risks to human health.
Under the EU cosmetic regulation, manufacturers, retailers, and importers of cosmetics in Europe will be designated as "Responsible Person".(80) This new status implies that the responsible person has the legal liability to ensure that the cosmetics and brands they manufacture or sell comply with the current cosmetic regulations and norms. The responsible person is also responsible of the documents contained in the Product Information File (PIF), a list of product information including data such as Cosmetic Product Safety Report, product description, GMP statement, or product function.

United States(éditer)

In 1938, the U.S. passed the Food, Drug, and Cosmetic Act authorizing the Food and Drug Administration (FDA) to oversee safety via legislation in the cosmetic industry and its aspects in the United States.(81)(82) The FDA joined with 13 other federal agencies in forming the Interagency Coordinating Committee on the Validation of Alternative Methods (ICCVAM) in 1997, which is an attempt to ban animal testing and find other methods to test cosmetic products.(83)

Brazil(éditer)

ANVISA (Agência Nacional de Vigilância Sanitária, Brazilian Health Surveillance Agency) is the regulatory body responsible for cosmetic legislation and directives in the country. The rules apply to manufacturers, importers, and retailers of cosmetics in Brazil, and most of them have been harmonized so they can apply to the entire Mercosur.

The current legislation restricts the use of certain substances such as pyrogallol, formaldehyde, or paraformaldehyde and bans the use of others such as lead acetate in cosmetic products. All restricted and forbidden substances and products are listed in the regulation RDC 16/11 and RDC 162, 09/11/01.

More recently, a new cosmetic Technical Regulation (RDC 15/2013) was set up to establish a list of authorized and restricted substances for cosmetic use, used in products such as hair dyes, nail hardeners, or used as product preservatives.

Most Brazilian regulations are optimized, harmonized, or adapted in order to be applicable and extended to the entire Mercosur economic zone.

International(éditer)

The International Organization for Standardization (ISO) published new guidelines on the safe manufacturing of cosmetic products under a Good Manufacturing Practices (GMP) regime. Regulators in several countries and regions have adopted this standard, ISO 22716:2007, effectively replacing existing guidance and standards.
ISO 22716 provides a comprehensive approach for a quality management system for those engaged in the manufacturing, packaging, testing, storage, and transportation of cosmetic end products. The standard deals with all aspects of the supply chain, from the early delivery of raw materials and components until the shipment of the final product to the consumer.

The standard is based on other quality management systems, ensuring smooth integration with such systems as ISO 9001 or the British Retail Consortium (BRC) standard for consumer products. Therefore, it combines the benefits of GMP, linking cosmetic product safety with overall business improvement tools that enable organisations to meet global consumer demand for cosmetic product safety certification.(84)

In July 2012, since microbial contamination is one of the greatest concerns regarding the quality of cosmetic products, the ISO has introduced a new standard for evaluating the antimicrobial protection of a cosmetic product by preservation efficacy testing and microbiological risk assessment.

Careers(éditer)

Model Alek Wek receiving makeup from a professional.

An account executive is responsible for visiting department and specialty stores with counter sales of cosmetics. They explain new products and "gifts with purchase" arrangements (free items given out upon purchase of cosmetics items costing over some set amount).

A beauty adviser provides product advice based on the client's skin care and makeup requirements. Beauty advisers can be certified by an Anti-Aging Beauty Institute.

A cosmetician is a professional who provides facial and body treatments for clients. The term cosmetologist is sometimes used interchangeably with this term, but the former most commonly refers to a certified professional. A freelance makeup artist provides clients with beauty advice and cosmetics assistance. They are usually paid by the hour by a cosmetic company; however, they sometimes work independently.

Professionals in cosmetics marketing careers manage research focus groups, promote the desired brand image, and provide other marketing services (sales forecasting, allocation to retailers, etc.).

Many involved within the cosmetics industry often specialize in a certain area of cosmetics such as special effects makeup or makeup techniques specific to the film, media, and fashion sectors.

The newest cosmetic based career is a beauty influencer. A beauty influencer is someone who has used their large social media following as a platform to make a name for themselves in the cosmetics industry. The most successful beauty influencers such as Jeffree Star, James Charles, and Jaclyn Hill, go on to create their own makeup brands or collaborate with other major brands.

Voir aussi(éditer)

références(éditer)

  1. ^ a b c d Schneider, Günther et al (2005). "Skin Cosmetics" in Ullmann's Encyclopedia of Industrial Chemistry, Wiley-VCH, Weinheim. doi:10.1002/14356007.a24_219
  2. ^ a b c d e f g h i "Cosmetics and Your Health – FAQs". Womenshealth.gov. November 2004. Archived from the original on 2013-03-12.CS1 maint: BOT: original-url status unknown (link)
  3. ^ "Cosmetics Overview". États-Unis Food & Drug Administration. Retrieved 30 March 2019.
  4. ^ Liddell, Henry George and Scott, Robert. κοσμητικός in A Greek-English Lexicon
  5. ^ Liddell, Henry George and Scott, Robert. κόσμος in A Greek-English Lexicon
  6. ^ Schaffer, Sarah (2006), Reading Our Lips: The History of Lipstick Regulation in Western Seats of Power, Digital Access to Scholarship at Harvard, retrieved 2014-06-05
  7. ^ "The History of Lipstick And It's Slightly Gross Origins". InventorSpot. Retrieved 2010-02-09.
  8. ^ Williams, Yona . Ancient Indus Valley: Food, Clothing & Transportation. unexplainable.net
  9. ^ Johnson, Rita (1999). "What's That Stuff? Lipstick". Chemical and Engineering News. 77 (28): 31. doi:10.1021/cen-v077n028.p031.
  10. ^ Adkins, Lesley and Adkins, Roy A. (1998) Handbook to life in Ancient Greece, Oxford University Press
  11. ^ Burlando, Bruno; Verotta, Luisella; Cornara, Laura and Bottini-Massa, Elisa (2010) Herbal Principles in Cosmetics, CRC Press
  12. ^ Reshetnikov SV, Wasser SP, Duckman I, Tsukor K (2000). "Medicinal value of the genus Tremella Pers. (Heterobasidiomycetes) (review)". International Journal of Medicinal Mushrooms. 2 (3): 345–67. doi:10.1615/IntJMedMushr.v2.i3.10.
  13. ^ a b Angeloglou, Maggie. The History of Make-up. First ed. Great Britain: The Macmillan Company, 1970. 41–42. Print.
  14. ^ Pallingston, J (1998). Lipstick: A Celebration of the World's Favorite Cosmetic. St. Martin's Press. ISBN 978-0-312-19914-2.
  15. ^ "Cosmetics".
  16. ^ Dow, Bonnie J. (Spring 2003). "Feminism, Miss America, and Media Mythology". Rhetoric & Public Affairs. 6 (1): 127–149. doi:10.1353/rap.2003.0028.
  17. ^ Duffett, Judith (October 1968). WLM vs. Miss America. Voice of the Women's Liberation Movement. p. 4.
  18. ^ "FDA Authority Over Cosmetics". Cfsan.fda.gov. Archived from the original on 2009-05-13. Retrieved 2011-10-23.
  19. ^ "eyeshadow – definition of eyeshadow in English | Oxford Dictionaries". Oxford Dictionaries | Anglais. Retrieved 2016-11-30.
  20. ^ Webster, Emma Sarran. "This Is the Real Difference Between Natural and Synthetic Makeup Brushes". Teen Vogue. Retrieved 2018-05-07.
  21. ^ Kessler R. More than Cosmetic Changes: Taking Stock of Personal Care Product Safety. Environ Health Perspect; DOI:10.1289/ehp.123-A120 (1)
  22. ^ FDA. Cosmetics: Guidance & Regulation; Laws & Regulations. Prohibited & Restricted Ingredients. (website). États-Unis Food and Drug Administration, Silver Spring, MD. Updated 26 January 2015. (2)
  23. ^ Singer, Natasha (2007-11-01). "Natural, Organic Beauty". The New York Times.
  24. ^ "The Lowdown on Mineral Makeup". WebMD. p. 2. Retrieved 29 October 2018.
  25. ^ Administration, Australian Government Department of Health. Therapeutic Goods (2017-01-11). "Literature review on the safety of titanium dioxide and zinc oxide nanoparticles in sunscreens". Therapeutic Goods Administration (TGA). Retrieved 2018-07-17.
  26. ^ Anderson, Heather. "Ten Benefits of Mineral Makeup (and Why You Should Make Your Own)".
  27. ^ "Understanding the Cosmetics Regulation". Cosmetics Europe Association. Retrieved 3 November 2016.
  28. ^ International Organization for Standardization. "ISO 22715:2006 Cosmetics – Packaging and labelling". ISO.org. Retrieved 2 November 2016.
  29. ^ Top 100 Cosmetic Manufacturers. scribd.com
  30. ^ a b "Cosmetic Industry". Archived from the original on 2010-09-08. Retrieved 2010-08-04.
  31. ^ "Global Cosmetic Products Market Share Expected To Reach $863 Billion by 2024: ZMR".
  32. ^ "France continues to lead the way in cosmetics". ClickPress. 24 July 2008.
  33. ^ Wei, Daniela (2017-05-31). "Bloggers Touting Makeup Secrets Spur Estee Lauder's China Sales". Bloomberg News. Retrieved 2017-06-02.
  34. ^ Etcoff, N. L.; Stock, S; Haley, L. E.; Vickery, S. A.; House, D. M. (2011). "Cosmetics as a Feature of the Extended Human Phenotype: Modulation of the Perception of Biologically Important Facial Signals". PLoS ONE. 6 (10): e25656. Bibcode:2011PLoSO…625656E. doi:10.1371/journal.pone.0025656. PMC 3185017. PMID 21991328.
  35. ^ "Makeup Makes Women Appear More Competent: Study". The New York Times. 2011-10-12.
  36. ^ Millikan, Larry E. (2001). "Cosmetology, cosmetics, cosmeceuticals: Definitions and regulations". Clinics in Dermatology. 19 (4): 371–4. CiteSeerX 10.1.1.467.6719. doi:10.1016/S0738-081X(01)00195-X. PMID 11535376.
  37. ^ Singer, Natasha (March 26, 2011). "What would Estee Do?". The New York Times. Retrieved 18 March 2014.
  38. ^ Battista, Kathy (2012-09-19). "Cindy Hinant's make-up, glamour and TV show". Phaidon. The American feminist artist's (Cindy Hinant) first solo show at Manhattan's Joe Sheftel Gallery plays with feminine ideals and expectations, as well as earlier artistic movements, says Dr Kathy Battista of Sotheby's Institute of Art, New York…A series of MakeUp Paintings appear as pale monochromatic works, but closer inspection reveals they are the result of the artist's daily action of blotting her face on the paper. The variation in tones calls attention to the use of makeup as artifice and the layered construction of the female self.
  39. ^ Franks, Mary Anne. "How to Feel like a Woman, or Why Punishment is a Drag." UCLA L. Rev. 61 (2013): 566.
  40. ^ "FDA Authority Over Cosmetics". fda.gov.
  41. ^ "EUR-Lex – co0013 – EN – EUR-Lex". europa.eu.
  42. ^ "Signers of the Compact for Safe Cosmetics". Campaign for Safe Cosmetics. Archived from the original on 2007-06-09. Retrieved 2007-07-05.
  43. ^ "Formaldehyde", Formaldehyde, 2-Butoxyethanol and 1-tert-Butoxypropan-2-ol (PDF), IARC Monographs on the Evaluation of Carcinogenic Risks to Humans 88, Lyon, France: International Agency for Research on Cancer, 2006, pp. 39–325, ISBN 978-92-832-1288-1
  44. ^ "Formaldehyde (gas)", Report on Carcinogens, Eleventh Edition (PDF), U.S. Department of Health and Human Services, Public Health Service, National Toxicology Program, 2005
  45. ^ Harris, Gardiner (2011-06-10). "Government Says 2 Common Materials Pose Risk of Cancer". New York Times. Archived from the original on 2019-03-28. Retrieved 2011-06-11.
  46. ^ National Toxicology Program (2011-06-10). "12th Report on Carcinogens". National Toxicology Program. Archived from the original on 2011-06-08. Retrieved 2011-06-11.
  47. ^ National Toxicology Program (2011-06-10). "Report On Carcinogens – Twelfth Edition – 2011" (PDF). National Toxicology Program. Archived from the original on 2011-06-12. Retrieved 2011-06-11.
  48. ^ de Groot AC, van Joost T, Bos JD, van der Meeren HL, Weyland JW (1988). "Patch test reactivity to DMDM hydantoin. Relationship to formaldehyde allergy". Contact Dermatitis. 18 (4): 197–201. doi:10.1111/j.1600-0536.1988.tb02802.x. PMID 3378426.
  49. ^ Bilensoy, Erem (2011). Cyclodextrins in Pharmaceutics, Cosmetics, and Biomedicine : Current and Future Industrial Applications. John Wiley & Sons, Incorporated. ISBN 9780470926802.
  50. ^ Agner T (1991). "Susceptibility of atopic dermatitis patients to irritant dermatitis caused by sodium lauryl sulphate". Acta Derm. Venereol. 71 (4): 296–300. PMID 1681644.
  51. ^ Nassif A, Chan SC, Storrs FJ, Hanifin JM (November 1994). "Abnormal skin irritancy in atopic dermatitis and in atopy without dermatitis". Arch Dermatol. 130 (11): 1402–7. doi:10.1001/archderm.130.11.1402. PMID 7979441.
  52. ^ Marrakchi S, Maibach HI (2006). "Sodium lauryl sulfate-induced irritation in the human face: regional and age-related differences". Skin Pharmacol Physiol. 19 (3): 177–80. doi:10.1159/000093112. PMID 16679819.
  53. ^ "7: Final Report on the Safety Assessment of Sodium Lauryl Sulfate and Ammonium Lauryl Sulfate". International Journal of Toxicology. 2 (7): 127–181. 1983. doi:10.3109/10915818309142005.
  54. ^ Löffler H, Effendy I (May 1999). "Skin susceptibility of atopic individuals". Contact Derm. 40 (5): 239–42. doi:10.1111/j.1600-0536.1999.tb06056.x. PMID 10344477.
  55. ^ Nagel JE, Fuscaldo JT, Fireman P (April 1977). "Paraben allergy". JAMA. 237 (15): 1594–5. doi:10.1001/jama.237.15.1594. PMID 576658.
  56. ^ Byford JR, Shaw LE, Drew MG, Pope GS, Sauer MJ, Darbre PD (January 2002). "Oestrogenic activity of parabens in MCF7 human breast cancer cells". J. Steroid Biochem. Mol. Biol. 80 (1): 49–60. doi:10.1016/S0960-0760(01)00174-1. PMID 11867263.
  57. ^ Frosch PJ, Pilz B, Andersen KE, et al. (November 1995). "Patch testing with fragrances: results of a multi-center study of the European Environmental and Contact Dermatitis Research Group with 48 frequently used constituents of perfumes". Contact Derm. 33 (5): 333–42. doi:10.1111/j.1600-0536.1995.tb02048.x. PMID 8565489.
  58. ^ Beck, M. H.; Wilkinson, S. M. (2010), "26. Contact Dermatitis: Allergic", Rook's Textbook of Dermatology, 2 (8th ed.), Wiley, p. 26.40, doi:10.1002/9781444317633.ch26, ISBN 9781444317633
  59. ^ a b Johansen, Jeanne Duus; Frosch, Peter J.; Lepoittevin, Jean-Pierre (2010). Contact Dermatitis. Springer. ISBN 9783642038273. Retrieved March 13, 2014.
  60. ^ Fisher, Alexander A. (2008). Fisher's Contact Dermatitis. PMPH-USA. ISBN 9781550093780.
  61. ^ William D. James; Timothy Berger; Dirk Elston (2011). Andrew's Diseases of the Skin: Clinical Dermatology. Elsevier Health Sciences. ISBN 9781437736199.
  62. ^ Zhai, Hongbo; Maibach, Howard I. (2004). Dermatotoxicology (Sixth ed.). CRC Press. ISBN 9780203426272. Retrieved March 13, 2014.
  63. ^ McLaughlin, Martyn (2007-12-20). "Pseudo science can't cover up the ugly truth". The Scotsman. Edinburgh. Archived from the original on 2009-04-04. Retrieved 2009-12-16.
  64. ^ "Cosmetics". Badscience.net. Retrieved 2011-10-23.
  65. ^ Watson, Stephanie (2009). Animal Testing: Issues and Ethics. New York : The Rosen Publishing Group. ISBN 9781435856714.
  66. ^ Ferdowsian, Hope R.; Beck, Nancy (2011). "Ethical and Scientific Considerations Regarding Animal Testing and Research". PLoS ONE. 6 (9): e24059. Bibcode:2011PLoSO…624059F. doi:10.1371/journal.pone.0024059. PMC 3168484. PMID 21915280.
  67. ^ "Fact Sheet: Cosmetic Testing : The Humane Society of the United States". www.humanesociety.org. Retrieved 2018-05-01.
  68. ^ "Animal Testing 101".
  69. ^ Hanson, Hilary (2018-09-29). "California Just Officially Banned The Sale Of Animal-Tested Cosmetics". Huffington Post. Retrieved 2019-05-17.
  70. ^ "Ban on Animal Testing – Growth – European Commission". Growth. 2016-07-05. Retrieved 2018-10-26.
  71. ^ a b "Regulation (EC) No 1223/2009 of the European Parliament and of the Council". 22 December 2009.
  72. ^ Kanter, James (2013-03-11). "E.U. Bans Cosmetics With Animal-Tested Ingredients". The New York Times. ISSN 0362-4331. Retrieved 2019-05-17.
  73. ^ "Here's How China Is Moving Away From Animal Testing". www.bloomberg.com. 16 January 2018. Retrieved 2019-05-13.
  74. ^ Morosini, Daniela. "China Will No Longer Require Animal Testing On Cosmetic Products". Britiske Vogue. Retrieved 2019-05-13.
  75. ^ "Australia's animal testing laws are a good start, but don't go far enough". phys.org. Retrieved 2019-05-17.
  76. ^ Jacobs, Steve (2019-03-16). "Australia bans use of data from animal tests in cosmetics". The Sydney Morning Herald. Retrieved 2019-05-17.
  77. ^ "EUR-Lex – 32009R1223 – EN – EUR-Lex". europa.eu.
  78. ^ "Product safety for manufacturers". bis.gov.uk.
  79. ^ "Regulatory context". ec.europa.eu. Retrieved 2010-08-04.
  80. ^ "EU Cosmetic Regulation 1223/2009", European Parliament & Council, 30 November 2009, Retrieved 7 April 2015
  81. ^ "Federal Food, Drug, and Cosmetic Act (FD&C Act)". fda.gov.
  82. ^ "The 1938 Food, Drug, and Cosmetic Act". Retrieved 22 April 2015.
  83. ^ "Animal Testing & Cosmetics". Retrieved 10 February 2017.
  84. ^ ISO 22716 ISO Guidelines on Good Manufacturing Practices, Retrieved 09/27/2012

Further reading(éditer)

  • Winter, Ruth (2005) (2005). A Consumer's Dictionary of Cosmetic Ingredients: Complete Information About the Harmful and Desirable Ingredients in Cosmetics (Paperback). US: Three Rivers Press. ISBN 978-1-4000-5233-2.


Cosmétiques – Wikipedia
4.9 (98%) 32 votes